Aide à la navigation

Le site Internet de l'AFRM a été adapté spécifiquement aux personnes atteintes de fibromyalgie. Pour contrer la vision trouble et la fatigue visuelle si souvent présentes, nous avons utilisé une police d'assez grande dimension. Vous avez aussi la possibilité de l'agrandir davantage au besoin en utilisant les touches CTRL et +. Il a également été optimisé pour les écrans des appareils mobiles (tablettes et téléphones intelligents).

Le site a aussi été structuré de façon à en faciliter la navigation. Fibro-brouillard ou pas, on ne s'y perd pas. Chacune des rubriques est accessible par menus déroulants en glissant la souris sur l'un des trois menus principaux : La fibromyalgie - L'Association - Les services. Quelle que soit la page où vous vous trouviez, vous avez toujours accès à ces onglets. La plupart du temps vous pouvez revenir à la page précédente ou accéder à la page suivante en suivant le lien en bas de page. Enfin, le plan du site permet d'accéder rapidement à une page particulière.

Afin de promouvoir certains volets qui nous semblaient les plus importants, nous avons aussi inséré sur la page d'accueil un carrousel où défilent quelques bannières les unes à la suite des autres. Un simple clic sur l'image et vous accédez à l'information détaillée correspondante.

Le calendrier des activités du mois, accessible depuis la page d'accueil, vous donne un aperçu des cours, conférences ou rencontres. Un clic sur la journée qui vous intéresse, ou sur le calendrier-même, vous mène directement à l'information détaillée. L'AFRM compte sur plusieurs partenaires ou commanditaires : leur logo défile sous vos yeux. C'est une façon de les remercier de leur support.

Afin d'éviter de «se perdre» dans les dédales des pages, la majorité des hyperliens s'ouvre sur une nouvelle page ou un nouvel onglet, selon la configuration enregistrée dans votre navigateur. Vous aurez plus de pages à fermer mais n'aurez pas sans cesse à reculer pour revenir où vous étiez!

Dès février 2018, il est possible d'effectuer un don en ligne de manière tout à fait sécurisée. Au fil des prochains mois, d'autres transactions seront également accessibles : devenir membre ou renouveler son adhésion, s'inscrire aux activités offertes par l'Association, participer à une campagne de financement, etc.


L'outil de recherche - ses limites

Le logiciel GI2 fournit un engin de recherche permettant de retrouver une information plus pointue dans une page. Il s'agit d'un outil très utile mais qui comporte toutefois ses limites. Voici quelques trucs pour en tirer profit malgré tout.


Recherche simple

La recherche simple est celle qui comporte le moins d'écueils, quoique le système ne tienne pas compte des caractères accentués amenant ainsi un résultat négatif ou erroné.

La boîte de dialogue est proposée à droite de la bannière sur toutes les pages du site. Il suffit d'y inscrire le ou les mots désirés (en omettant les accents). Le résultat de la recherche s'affichera sur une seconde page. Lorsque plusieurs résultats sont proposés, cliquer sur l'un d'eux pour ouvrir la page correspondante. Pour éviter de perdre la page des résultats, nous vous suggérons fortement d'utiliser le bouton droit de la souris et de préciser « ouvrir dans un nouvel onglet ».

Pour retrouver facilement les mots de l'énoncé de recherche, utiliser la fonction de recherche offerte par votre navigateur (Barre de menu Édition / Fonction : Rechercher sur la page - ou commande CTRL-F), réinscrire le mot ou l'expression recherchée dans la case s'ouvrant au bas ou au haut de l'écran et appuyer sur «Suivant». Ces mots, en surbrillance, défileront les uns après les autres.


Recherche avancée

La recherche avancée est davantage problématique. En principe, elle est utilisée pour retrouver un mot parmi plusieurs (par exemple, si des synonymes étaient inscrits pour s'assurer de retrouver le maximum de résultats), pour repérer une expression exacte ou pour identifier des pages où tous les mots, quel que soit leur ordre, sont présents.

Il arrive malheureusement qu'on retrouve parmi les résultats de recherche des pages où ne figurent pas les mots ou expressions recherchés. Le système ne «comprend pas» la notion d'expression exacte, soit une chaîne de caractères déterminée, et amène comme résultats de recherche autant l'expression exacte que les mots ou parties de mots pris séparément. Avec ces deux constats, on peut dire qu'il y a souvent «du bruit» à la recherche.


23-12-2015